création

 Pape Benoît XVI 

(trad. Au commencement, Fayard 1986, p.33) 

Cet instant que la Bible appelle «le commencement » nous indique Celui qui avait le pouvoir de créer l’être et de dire : « Que cela soit ! » et cela fut (Gn 1,1-3)…Cette parole « Que cela soit ! » n’a pas engendré un magma chaotique. Plus nous connaissons l’univers, plus nous trouvons en lui une rationalité dont les voies parcourues par la pensée nous émerveillent. A travers elles, nous redécouvrons cet Esprit créateur auquel nous devons également la raison. Albert Einstein a écrit que dans les lois de la nature « se manifeste une raison si supérieure que toute la rationalité de la pensée et du vouloir humains semblent, par comparaison,être un reflet absolument insignifiant  » .
Nous constatons que l’infiniment grand, l’univers des étoiles, est régi par la puissance d’une Raison [Logos]. Mais nous en apprenons également toujours plus sur l’infiniment petit, sur la cellule, sur les éléments fondamentaux du vivant.Là encore, nous découvrons une rationalité qui nous étonne, de sorte qu’il nous faut dire avec saint Bonaventure : « Qui ne voit pas cela est aveugle. Qui ne l’entend pas est sourd. Et qui ne se met pas ici à prier et à louer l’Esprit créateur, est muet »…
A travers la rationalité de la création, Dieu lui-même nous regarde. La physique et la biologie, toutes les sciences en général nous ont offert un récit de la création nouveau et inouï. Ces images grandes et nouvelles nous font connaître le visage du Créateur. Elles nous rappellent, oui, qu’au commencement, et au fond de tout être, il y a l’Esprit créateur. Le monde n’est pas issu des ténèbres et de l’absurde. Il jaillit de l’intelligence, de la liberté, de la beauté qui est amour. Voir tout ceci nous donne le courage qui nous permet de vivre et nous rend capables de prendre avec confiance, sur nos épaules, l’aventure de la vie.
  
 

Quelques objets de l’ Univers :

Nébuleuse du fœtus

afficher en 800x600
 

Crédit & Copyright: Dietmar Hager, Don Goldman, Paul Mortfield (2  heures de pose)

 

NGC 7008 est une nébuleuse planétaire à  2800 années-lumière, dans la constellation du Cygne.   cette nébuleuse d’une année-lumière de diamètre lui a valu le surnom de nébuleuse du fœtus, quoique les nébuleuses planétaires aient plus à voir avec la mort des étoiles qu’avec leur naissance car elles sont produites à l’occasion d’une brève phase que connaissent les étoiles semblables au Soleil à la fin de leur vie; éjectant leurs couches externes, les étoiles refroidissent pour finir par devenir des naines blanches, comme l’étoile visible à proximité du centre de NGC 7008.

  Alpha Centauri A est l’étoile la plus proche du Soleil ; elle se trouve à une distance 7000 fois plus grande que le bord du système solaire (7 milliards de km), à 4,36 années-lumière,  sa magnitude apparente -0,01, visible uniquement dans l’ hémisphére sud .

Notre galaxie est un disque vaguement spirale d’une centaine de milliards d »étoiles, qui tourne autour d’un centre compact. La Voie Lactée est entourée par plusieurs galaxies naines orbitant lentement autour d’elle, avec des périodes de plusieurs milliards d’années. Le Superamas de la Vierge est à 100 millions d’ Années-Lumiére .

Carte schématique du ciel

Véga
, dans la lyre, fut l’objet de nombreuses études de la part 
des astronomes. Elle fut par exemple la première étoile autre que le Soleil à avoir été photographiée et dont le spectre ait été mesuré. Ce fut aussi une des premières étoiles dont la distance fut estimée par parallaxe (25 A-L). Véga fut l’étoile polaire autour de 12 000 av. J.-C. (et le sera de nouveau dans 12 000 ans), même s’il n’existe aucun document de l’ère préhistorique attestant qu’elle ait été utilisée pour le repérage ou l’orientation.  Véga est relativement jeune comparée au Soleil. Sa métallicité est  faible[5]. Véga serait une étoile variable[8]. Elle est en rotation rapide à une vitesse de 274 km∙s-1 à l’équateur[9]. Elle présente ainsi un renflement à l’équateur en raison de la force centrifuge et, en conséquence, sa température varie au sein de sa photosphère pour être maximale aux pôles. 

 Deneb , dans le Cygne; sa distance, entre 1600 et 3200 années-lumière : la parallaxe ne peut être utilisée , le satellite Hipparcos donne une parallaxe de 0,001 arcsec ! Sa luminosité est environ 60 000 fois plus élevée que celle du Soleil . Deneb est une supergéante bleue, 200 fois plus grande que le Soleil ; sa masse est 25 fois celle du Soleil. Elle finira vraisemblablement en supernova d’ici un million d’années.

Altaïr , dans l’ aigle, est la douzième étoile la plus brillante de la voûte céleste. Située à environ 17 A-L de la Terre, Altaïr est l’une des étoiles les plus proches visibles à l’œil nu. Il s’agit d’une étoile  A7, moins de deux fois plus large que le Soleil mais 10 fois plus lumineuse. Ce qui la caractérise est sa rotation extrêmement rapide : il lui faut entre 6,5 et 10 heures (selon les estimations) pour faire un tour complet, là où le Soleil met un peu plus de 25 jours. Altaïr tourne donc à son équateur à une vitesse d’au moins 210 km/s.

 

             Antarès ( Scorpion) et Bételgeuse ( Orion ) , toutes deux à 500 A-L , sont des supergéantes de diamètre 500 fois celui du soleil .

             Rigel (Orion) de magnitude apparente 0,18, c’est la septième étoile la plus brillante du ciel, à une distance de 650 à 950 A-L de la Terre, supergéante bleue, 55 000 fois plus lumineuse que le Soleil. avec un diamètre  84 fois celui du Soleil, avec 21 masses solaires, Rigel est vouée à finir en supernova et terminera probablement sa vie sous la forme d’une « étoile à neutrons« , de masse comparable au Soleil.

              VY Canis Majoris est une étoile hypergéante rouge dans le Grand Chien. C’est la plus grande étoile connue et l’une des plus lumineuses à 5000 A-L.
En 2006, Roberta M. Humphreys a estimé le rayon de VY Canis Majoris a une taille de 1800 à 2100 fois celui du Soleil. Si notre Soleil devait être remplacé par une telle étoile, sa surface dépasserait l’orbite de Saturne.
Selon Massey, Levesque, Plez et Olsen, il s’agirait d’une supergéante rouge normale bien que très grosse, avec un rayon équivalent à environ 1400 fois celui du Soleil. . La distance entre la Terre et VY Canis Majoris est de 5000 années-lumière. Sa Magnitude apparente +7.95 ( on ne peut pas la voir à l’oeil nu ) .

               Sirius (Grand Chien) est l’étoile, vue de la Terrela plus brillante du ciel après le Soleil. Sa magnitude apparente est de -1,46. Elle se trouve à 8,6 années-lumière du Soleil, ce qui en fait une des étoiles les plus proche . elle a 2,1 fois la masse solaire. Son âge estimé est entre 200 et 250 millions d’années. Sa température de surface est d’environ 9900 K et son diamètre environ 1,711 fois le diamètre solaire. 

               Arcturus ( Bouvier) est une étoile rouge, en fin de vie, la plus brillante de la constellation du Bouvier. Son diamètre est de 20 fois celui du soleil, sa magnitude -0,04 et sa distance au soleil  37 A-L. Arcturus doit son nom au grec ancien « Arktouros » qui signifie « le gardien de l’ours » en raison de sa proximité avec la Grande Ourse et la Petite Ourse.

              Etoile polaire : sa distance angulaire au pôle céleste varie d’environ 1°30′ à 2°. Toutes les autres étoiles du ciel paraissent tourner autour d’elle;  sa position change  du fait de la précession des équinoxes. Polaris atteindra sa position la plus proche du pôle en l’an 2150 ; supergéante , elle est à 431 années-lumière de la Terre

        Capella ( Cocher), binaire composée de deux géantes jaunes , chacune de ces deux étoiles est 10 fois plus grosse que le Soleil et 50 à 80 fois plus lumineuse. Elles sont séparées l’une de l’autre par 90 millions de km  , avec une période orbitale de 104,02 jours. Capella est également une source de rayons X,. Elle possède également un compagnon beaucoup moins lumineux, qui est lui aussi une étoile double, composé de deux naines rouges de type M, orbitant à environ une année-lumière du couple principal.
Située à seulement 42 années-lumière, Capella est l’une des 100 étoiles les plus proches de la Terre.

La taille de l’Univers

L’univers visible a un rayon de 14 milliards d’années lumière simplement parce qu’il est agé d’environ 14 milliards d’années. La lumière des objets encore plus lointains n’a simplement pas encore eu le temps de parvenir jusqu’à nous. Pour cette raison, n’importe qui dans l’univers se trouve au milieu de son propre univers visible d’environ 14 milliards d’années lumière de rayon. L’échelle précise de l’univers est compliquée par le fait qu’il est en expansion. Les galaxies que nous voyons près du bord de l’univers visible ont émis leur lumière alors qu’elles étaient beaucoup plus proches de nous, et elles sont maintenant bien plus loin.
La véritable taille de l’univers doit donc être plus importante que celle de l’univers visible. La géométrie de l’univers suggère qu’il possède une taille infine et que son expansion va se poursuivre indéfiniment. Même si l’univers n’est pas infini, notre univers visible n’est sans doute qu’un grain de poussière par rapport à l’univers complet.

Le Ciel Profond de Hubble

En Décembre 1995, le Télescope Spatial Hubble a été pointé vers une zone dégagée du ciel dans la Grande Ourse pendant dix jours. Il a ainsi produit une des plus fameuses images astronomiques des temps modernes – Hubble Deep Field Image. Cette image n’en est qu’une petite partie. Pratiquement chaque objet de l’image est une galaxie située entre 5 et 10 milliards d’années lumière. Les galaxies ainsi apparentes sont de toutes les formes et de toutes les couleurs, quelques unes sont jeunes et bleues, d’autres sont vieilles et rougeatres.



Les constellations du Zodiaque
  ;
Le zodiaque est la zone des cieux autour de l’écliptique où, vu de la Terre, passent le Soleil et les planètes. Le zodiaque est traditionnellement divisé en treize constellations correspondant à douze signes.

 

 Bélier

Le Bélier est la 1ére constellation du zodiaque , traversée par le Soleil du 19 avril au 13 mai. Elle se situe entre les Poissons à l’ouest et le Taureau à l’est. .Elle est  la première constellation du Zodiaque lorsqu’il fut établi il y a plus de 2 000 ans : du fait de la précession des équinoxes, l’équinoxe de printemps était alors situé dans le Bélier (il est désormais dans les Poissons).

 Taureau ( Aldébaran et les Pleiades)

Le Taureau est la 2éme constellation du zodiaque traversée par le Soleil du 14 mai 2007 au 22 juin 2007. Elle se situe entre le Bélier à l’ouest et les Gémeaux à l’est. . Une grande constellation proéminente du ciel hivernal de l’hémisphère nord, le Taureau est situé entre le Bélier à l’ouest et les Gémeaux à l’est. Le Cocher et Persée se trouvent au nord, la Baleine et l’Éridan au sud-est, et Orion au sud-est.Aldébaran se repère très facilement, que ce soit à partir d’Orion (dans le prolongement des trois rois mages), ou par sa proximité avec les Pléiades. C’est l’étoile brillante qui domine l’axe Orion – Pléiades. Aldébaran peut également être identifiée directement par le « V » dont elle marque une des extrêmités.Aldébaran (α Tauri), rouge et brillante, l’une des étoiles de première magnitude, se trouve au milieu de cette constellation. Derrière elle se trouvent les Hyades, l’amas ouvert le plus proche de la Terre, qui, avec Aldébaran, forme un V marquant la tête du Taureau. Les cornes s’étendent à l’ouest, marquées par Elnath (β Tauri, traditionnellement partagée par le Cocher) et ζ Tauri. Vers le milieu de la constellation se trouve un des amas ouverts les plus connus, facilement visible à l’œil nu, les Pléiades. Aldébaran est l’étoile la plus brillante de la constellation du Taureau avec une magnitude apparente de 0,87 (soit la 13e du ciel). Distante de 65 années-lumière, c’est une géante rouge d’un âge avancé, 40 fois plus grande que le Soleil  .
Aldébaran est proche de l’écliptique et est assez souvent occultée par le Soleil et la Lune.
L’origine du nom « Pléiades » provient de la mythologie grecque : les Pléiades sont sept sœurs, filles d’Atlas et de Pléioné : Astérope, Mérope (ou Dryope, ou Aéro), Électre, Maïa, Taygète, Célaéno (ou Sélène) et Alcyone.
On dénombre aujourd’hui environ 1 400 étoiles composant cet amas, dont une douzaine sont visibles à l’œil nu. Il s’étend sur 2°, soit l’équivalent de 4 fois le diamètre apparent de la Lune. Sa densité est donc relativement faible par rapport aux autres amas ouverts. L’âge de l’amas est estimé à 100 millions d’années, mais il ne devrait pas vivre longtemps puisqu’il devrait se séparer dans 250 millions d’années, en partie à cause de sa faible densité. Il s’agit bien ici de la vie de l’amas et non des étoiles le composant.

  Gémeaux ( Castor et Pollux)

Les Gémeaux sont la 3éme constellation du zodiaque traversée par le Soleil du 20 juin au 20 juillet. La constellation se situe entre le Taureau à l’ouest et le Cancer faible à l’est. Elle est entourée par le Cocher et le Lynx à peine visible au nord et la Licorne et le Petit Chien au sud.Deux étoiles de la constellation sont nommées d’après les jumeaux de la légende : Castor (α Geminorum) et Pollux (β Geminorum).Les Gémeaux sont également un signe du zodiaqueécliptique traversé par le Soleil du 21 mai au 21 juin.Pour les Grecs, la constellation des Gémeaux représentait Castor et Pollux, les frères jumeaux d’Hélène de Troie. Les Romains y voyaient Romulus et Remus.La constellation des Gémeaux peut se repérer à partir de la Grande Ourse : la diagonale du grand chariot pointe sur Pollux, et cet alignement se prolonge sur la diagonale d’Orion.Inversement, les Gémeaux peuvent se repérer à partir d’Orion : L’alignement entre Rigel et Bételgeuse passe par le pied du Gémeau (Almeisan, ou Alhena, γ Gem) et pointe sur Pollux. qui est  à l’origine de nombreux alignements à grande distance.
La diagonale d’Andromède, qui passe par Pollux, Capella, α Persei, Andromède, et se poursuit par le Verseau jusqu’au Sagittaire. L’alignement Ouest-Sud-Ouest, passant par le Taureau et la Baleine, vers Fomalhaut et le Sagittaire . L’alignement Sud-Sud-Ouest, qui passe par Rigel et Bételgeuse, et longe Éridan pour finir sur Achernar . L’alignement Sud, qui passe par Procyon, Sirius, la Colombe et s’achève également sur Achernar. A l’opposé de la diagonale d’Andromède, l’alignement se prolonge sur Alphard, l’extrêmité des Voiles, la Croix du Sud et le pied du Centaure, la queue du Scorpion, et l’arc et la tête du Sagittaire. A l’opposé du Taureau, Régulus du Lion, Spica de la Vierge, Antarès du Scorpion, et s’achève sur la tête du Sagittaire. L’étoile la plus brillante de la constellation est Pollux (β Geminorum), magnitude 1,16, la 16e étoile la plus brillante du ciel. C’est une géante orange, distante de 34 années-lumière (assez proche de notre système solaire, donc), environ 10 fois plus large que le Soleil.
correspondant au secteur de 30° de l’

 Cancer avec M 44

 

Le Cancer est la 4éme constellation du zodiaque traversée par le Soleil du 20 juillet au 10 août. Elle se situe entre les Gémeaux à l’ouest et le Lion à l’est. Il est entouré par le Lynx au nord et l’Hydre et le Petit Chien au sud.
Le Cancer est situé à l’est de Castor et Pollux, des Gémeaux, et à l’ouest de la tête du Lion reconnaissable à sa faucille.
Plus au sud, la constellation est limitée par le Petit Chien au sud-ouest, facilement reconnaissable avec Procyon ; la tête de l’Hydre plein Sud ; et les pattes du Lion avec Régulus au sud-Est. . Cette constellation était appelée Tortue par les babyloniens ou Scarabée par les égyptiens, 4 000 ans av. J.-C. Dès 2 000 ans av. J.-C., la plupart des civilisations la dénommaient Crabe ou une semblable créature à pinces. Quelques grecs la connaissaient sous le nom de Porte des Hommes, là d’où les âmes provenaient pour pénétrer les corps à la naissance.cf. : http://messier.obspm.fr/f/m044.html

 Lion ( Régulus )

 

Le Lion est la 5 éme constellation du zodiaque traversée par le Soleil du 10 août au 16 septembre. Elle se situe entre le Cancer à l’ouest et la Vierge à l’est. Cette constellation contient plusieurs étoiles brillantes, telles Régulus à 77A-L, le cœur du Lion, et Denebola (β Leonis), sa queue.
.Comme toutes les constellations du Zodiaque, le Lion a des origines très anciennes. Mentionné par Ptolémée dans son Almageste, il correspondrait dans la mythologie grecque au lion de Némée tué par Hercule lors du premier de ses douze travaux. Le Lion peut être localisé à partir de la Grande Ourse, en prenant l’alignement des deux étoiles internes à la « casserole ». Cet alignement tombe sur Alpha Leonis (Régulus).

Vierge ( Spica )

 

La vierge est la 6 éme constellation du zodiaque traversée par le Soleil du 16 septembre au 30 octobre. Elle se situe entre le Lion à l’ouest et la Balance à l’est. C’est une constellation immense (la deuxième du ciel, après l’Hydre) et extrêmement ancienne.
La Vierge est également un signe du zodiaque correspondant au secteur de 30° de l’écliptique traversé par le Soleil du 24 août au 22 septembre.La Vierge est l’une des constellations les plus anciennes, comme quasiment toutes celles du Zodiaque. Elle tire probablement son origine du fait que le Soleil se trouvait jadis dans la Vierge lors de l’équinoxe d’automne: le lever héliaque de Spica correspondait à peu près à la période des moissons, et celui de Vindemiatrix à celui des vendanges. La Vierge se repère progressivement autour de son étoile majeure, Spica.Dans l’hémisphère Nord, Spica se repère facilement à partir de la Grande Ourse: le manche de la « casserole » poursuit grand un arc de cercle jusqu’à Arcturus, dans le Bouvier (en haut dans l’image ci-contre), et le prolongement de cet arc conduit à Spica . L’étoile la plus brillante de la constellation de la Vierge est α Virginis (L’Épi, ou Spica en latin). Elle est facile à trouver : en suivant la courbe de la Grande Ourse et en poursuivant au-delà d’Arcturus (dans le Bouvier), on aboutit à α Vir.
Avec une magnitude apparente de 0,98, α Vir est la 14e étoile la plus brillante du ciel, mais le doit au fait qu’elle est une étoile double, ses deux composantes bleues orbitant à 0,12 ua de distance en un peu plus de 4 jours. Elle posséderait également deux ou trois autres composantes plus lointaintes et moins brillantes.Elle est légèrement variable : les deux étoiles principales la composant sont tellement proches que les forces de marée de l’une sur l’autre les déforment et les rendent ellipsoïdales. Lors de leur orbite, elles ne présentent pas tout le temps la même surface et la brillance perçue sur Terre varie très légèrement.

Balance

 

La Balance est la 7éme constellation du zodiaque traversée par le Soleil du 31 octobre au 22 novembre. Elle se situe entre la Vierge à l’ouest et le Scorpion ; elle représentait les pinces du scorpion. Dans la mythologie classique, elle était la balance d’Astrée, la déesse vierge de la Justice, la déesse elle-même étant représentée par une constellation voisine, la Vierge.

Scorpion ( Antarés )


Le Scorpion est la 8 éme constellation du zodiaque traversée par le Soleil du 23 octobre au 29 novembre. Il se situe entre la Balance à l’ouest et le Sagittaire à l’est ; il s’agirait du scorpion envoyé par Artémis pour tuer le chasseur Orion. Ainsi il se trouve opposé à la constellation Orion, se levant en été lorsqu’Orion se couche . Son étoile dominante, Antarès, se distingue à la fois par sa brillance (mag 1) et par sa couleur rougeâtre.

Sagittaire

Le Sagittaire (ce terme signifie « l’Archer ») est la 9 éme constellation du zodiaque traversée par le Soleil du 18 décembre au 18 janvier. La constellation se situe entre le Scorpion à l’ouest et le Capricorne à l’est. Il appartient à un alignement qui fait le tour de la voute céleste ( à 47°L N);  le 21 Juin à 22h, partant de l’arc et la tête du Sagittaire, il remonte vers le nord par la tête de l’ Aigle( Altair), leCygne (Déneb), pour atteindre Cassiopée ( tout prés d’ Andromède), puis par Algol, Capella, Castor et Pollux, Régulus, Spica, Antarés, et enfin reboucle sur le Sagittaire.

Capricorne

Le Capricorne, ou la Chèvre, est la 10 éme constellation du zodiaque traversée par le Soleil du 19 janvier au 15 février. La constellation se situe entre le Sagittaire à l’ouest et le Verseau à l’est .

Verseau

 La 11 éme constellation du Zodiaque, proche de Pégase et d’ Andromède , traversée par le Soleil du 15 Février au 15 Mars.

Poissons

La 12 éme : Le point « gamma », le nœud ascendant solaire, celui qu’occupe le Soleil lors de l’équinoxe de printemps, se trouve actuellement à 8° au sud d’ω Piscium. Cependant, à cause du phénomène de précession des équinoxes, ce point se trouvait dans le Bélier pendant les deux derniers millénaires avant J.-C., c’est-à-dire au moment où le Zodiaque fut établi.

Publicités
Cet article a été publié dans connaissance. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s